Admission
 

L´admission à la Fondation Maximilianeum est hautement sélective. Veuillez noter que les diplômés de lycées étrangers ne sont pas autorisés à poser leur candidature. L’admission à la Fondation Maximilianeum passe par une procédure de sélection en plusieurs étapes.

Etape 1 : Proposition par le lycée
Chaque année, jusqu´à la mi-mars, les chefs d’établissement de tous les lycées généraux et professionnels de Bavière et de Palatinat Rhénan (possession bavaroise lors de la création de la Fondation en 1852) ont la possibilité de proposer à l´admission au Maximilianeum ou à la Fondation du Jubilé des Wittelsbach des élèves particulièrement doués de dernière année. D’excellents résultats scolaires sont un prérequis indispensable à l’éligibilité. Par ailleurs, il est nécessaire d’avoir résidé depuis un certain temps en Bavière ou en Palatinat (règle dite d’"indigénat bavarois") et de pouvoir attester "de sa confession chrétienne et d’une conduite morale irréprochable". Les conditions de revenu et le foyer familial n’entrent pas en ligne de compte. Aux termes des dispositions fondamentales de la Fondation, les étudiants en théologie aspirant à une charge ecclésiastique et les étudiants en médecine ne sont pas éligibles. Une candidature spontanée n´est pas possible.

Etape 2 : Baccalauréat (Abitur)

1. Scolarité de neuf ans en Bavière (applicable aux bacheliers diplômés jusqu’en 2011), ou en Palatinat

Tous les candidats doivent se voir attribuer le résultat maximal au baccalauréat (1.0). Dans le cadre du contrôle continu, aucune des notes obtenues dans les matières de spécialité (à l’écrit comme à l’oral) et aucune des 22 notes globales obtenues dans les matières de tronc commun ne doit se situer sous la barre des 13 points (sur les 15 possibles). Dans le cadre des épreuves de l’examen, aucune note (y compris, le cas échéant, celle du "projet spécifique" en Palatinat) ne doit non plus être inférieure à 13 points. Par ailleurs, les candidats ne doivent compter aucun zéro parmi les notes non prises en compte dans le total du baccalauréat. En Palatinat, ces exigences ne valent que pour la phase de qualification.

2. Scolarité de huit ans en Bavière (applicable aux bacheliers diplômés à partir de 2011)

Tous les candidats doivent se voir attribuer le résultat maximal au baccalauréat (1.0). Dans le cadre du contrôle continu, aucune des 40 notes semestrielles prises en compte dans le total du baccalauréat ne doit être inférieure à 13 points, et aucun zéro n’est admis parmi les notes non prises en compte. Par ailleurs, les candidats ne doivent avoir obtenu aucune note – conçue aussi bien comme la moyenne des devoirs surveillés que comme celle des interrogations écrites ou orales – inférieure à 13 points, dans deux ou plus des cinq matières de l’examen simultanément (parmi lesquelles l’une des matières suivantes : allemand, mathématiques et langue vivante). Les notes obtenues dans les cinq matières présentées à l’examen doivent être supérieures ou égales à 13 points dans quatre cas au moins, et ne doivent en aucun cas être inférieures à 12 points.

3. Etablissement secondaire d’enseignement professionnel et technique

Tous les candidats doivent se voir attribuer le résultat maximal au baccalauréat (1.0). Aucune des notes figurant dans le relevé de notes intermédiaire ou dans le bulletin annuel de la dernière année ne doit être inférieure à 13 points. Par ailleurs, les candidats ne doivent avoir obtenu aucune note inférieure à 13 points dans deux ou plus des quatre matières de l’examen simultanément – les notes des devoirs surveillés et la moyenne des autres évaluations étant prises en compte au même titre. Les notes obtenues dans les quatre matières présentées à l’examen doivent être supérieures ou égales à 13 points dans trois cas au moins, et ne doivent en aucun cas être inférieures à 12 points.

Etape 3 : Examen ministériel pour les élèves à haut potentiel
L’examen auprès du Délégué Ministériel en charge des lycées pour chaque district ne détermine pas seulement le droit à l´admission au Max-Weber-Programm, dédié à l’encouragement de l’excellence universitaire en Bavière conformément à la Loi Bavaroise de Promotion des Elites, mais aussi l’autorisation ou non de prendre part à la Maximsprüfung, épreuve finale d’admission à la Fondation. En règle générale, un résultat d’au moins 60 points sur 75 est requis (48 points sur 60 pour les élèves d’établissements d’enseignement professionnel et technique). En Palatinat, il n´y a pas d’équivalent à cet examen ministériel: l’étape 4 succède donc immédiatement à l´étape 2.

Etape 4 : Grand Oral (Maximsprüfung)
La dernière épreuve de la procédure d’admission à la Fondation Maximilianeum a lieu au Ministère de l’Enseignement et de la Culture de Bavière. Le candidat fait face à une commission d´une douzaine de professeurs qui l´interrogent sur les sujets les plus divers, sans se restreindre en aucune façon au programme du baccalauréat. L’objet précis de ces discussions doit toutefois rester confidentiel. Dans le cadre du processus de sélection, une attention particulière est accordée à la variété des centres d’intérêt des candidats, à leur ouverture d’esprit envers des questions nouvelles et sortant des sentiers battus, ainsi qu’à leurs qualités relationnelles. La décision finale concernant l’admission revient au Curatorium de la Fondation ; les candidats ne peuvent se prévaloir d’un classement favorable à la Maximsprüfung pour revendiquer un droit à l’admission.

Dans les districts d’où sont originaires les candidats à l´admission au Maximilianeum, 400 bacheliers environ obtiennent chaque année une moyenne finale de 1.0. Ne sont retenus au terme de la procédure de sélection que six à huit candidats.